Charte éthique

Les valeurs humaines et sociales que porte l’Association définissent les règles de bonne conduite et de savoir-vivre. Une relation entre des personnes de deux générations distinctes se fait sur une réelle envie de partage et de découverte. C’est le secret d’une bonne collaboration entre les générations !

Les règles de base sont présentes dans cette charte éthique pour permettre aux membres de l’Association de vivre une expérience unique et enrichissante. Il s’agit des 5 piliers centraux pour développer les relations intergénérationnelles.

  1. But commun
    • Les membres de l’Association partagent en commun le but suivant : Créer et renforcer les relations intergénérationnelles.
    • Chaque membre prend part à la réaliser de ce but, d’une manière ou d’une autre.
  2. La communication
    • La communication signifie s’exprimer, mais également savoir écouter.
    • Chaque membre peut communiquer ses envies, besoins ou problèmes.
    • La communication contribue au développement de l’Association, grâce à la venue de nouvelles idées.
  3. Le respect
    • Par des gestes simples, comme dire bonjour, remercier ou encore tenir la porte, il est possible de manifester son respect envers les autres membres.
    • Le respect est une preuve d’une ouverture d’esprit envers une génération opposée et est la base de toutes relations intergénérationnelles.
  4. La tolérance
    • Partager son expérience avec une personne « générationnellement » éloignée demande de la patience et de la tolérance, particulièrement dans les débuts.
    • Il va falloir notamment se montrer tolérant auprès de l’association d’Entre-deux-Temps. En effet, il peut avoir un déséquilibre entre les participants « jeunes adultes » et « personnes retraitées ».
  5. La bonne volonté
    • Une relation intergénérationnelle ne peut fonctionner uniquement si chaque partie y mette toute sa bonne volonté.

Conclusion